Marseillan.fr

Florent Tarbouriech se lance dans l’Ostréathérapie

L’ostréicréateur Florent Tarbouriech récidive. Après la marée solaire, il lance son concept d’huîtres «guérisseuses», baptisé Ostréathérapie. C’est désormais scientifiquement prouvé : de la chair à la coquille : tout est bon dans l’huître ! Que ce soit pour cocooner notre peau ou reminéraliser notre corps. Avec Ostréalia, sa gamme de produits cosmétiques et curatifs, le clan Tarbouriech fait une fois encore le buzz et, certainement, quelques émules.

 

Ce matin-là, Florent Tarbouriech contemple la montagne de coquilles d’huîtres qui va, inéluctablement, finir à la poubelle. Soudain une idée se fait jour : et si ces coquilles possédaient des vertus curatives, comme celles des oeufs, par exemple ! La médecine traditionnelle chinoise va confirmer son intuition. Il y découvre, entre autres, les vertus de la nacre qui équilibre le potentiel bioélectrique des cellules de l’épiderme et facilite le transfert des oligoéléments au travers de la peau.

 

Trois ans de recherches

En fervent défenseur du recyclage et de l’économie circulaire, Florent prend alors une décision drastique : stocker ses coquilles d’huîtres et les faire analyser par des scientifiques.

Trois ans de recherches sont lancées avec le CNRS et l’université de Montpellier pour identifier les composantes présentes dans les mollusques. Elles mettent en lumière de nombreux actifs aux multiples bienfaits : aragonite, collagène marin, soie marine …

Précision : les cristaux d’aragonite génèrent la nacre et le procédé (marée solaire), utilisé par Tarbouriech pour ses huîtres, produit plus de nacre que de calcite.

 

A Fleur de peau

Sous le label Ostréalia, sept produits cosmétiques sont lancés, dont quatre à base d’extrait de nacre. Produit phare : un gommage hyper-efficace. Les autres, confectionnés avec du collagène marin et de la salicorne, sont destinés à atténuer les premiers signes de l’âge.

Trois compléments alimentaires sont aussi créés, à base de chair d’huître, riche en oméga 3, de coquilles, précieuses pour les problèmes osseux et articulaires,  riche en collagène, ou encore d’algues, pour les troubles de la thyroïde.

Les premiers « ostréacuristes » ont défait leurs valises, fin mai dernier, dans les 15 suites construites au domaine, dans cette ancienne folie du XVIIIe siècle.

Domaine Tarbouriech

+33(0)4 48 14 00 30
contact@domaine-tarbouriech.fr

Chemin des domaines
34340 Marseillan – FRANCE

Illustration : Un gymnase flambant neuf pour la rentrée.
Un gymnase flambant neuf pour la rentrée.

Durant le confinement, les agents du service des sports n’ont pas chômé. Ils ont effectué des travaux de rénovation de l’intégrali...

Illustration : Défi gagné pour le petit Antoine
Défi gagné pour le petit Antoine

Ce dimanche, c’est avec émotion qu’Yves Michel, le maire et trois de ses adjoints, Marie Perez, Ludovic Fabre et Berna...

Illustration : Sauvons nos palmiers : Il n’est jamais trop tard pour… AGIIR
Sauvons nos palmiers : Il n’est jamais trop tard pour… AGIIR

La ville de Marseillan participe activement à la lutte contre le papillon et le charançon rouge qui sévissent sur toute l...

En direct des réseaux sociaux