Marseillan.fr

Le projet “Halte au gaspi”

Une démarche environnementale et éducative

 

La municipalité a récemment signé une convention avec les Restos du cœur. En effet, du 1er octobre 2018 au 31 juin 2019, la ville par l’intermédiaire de son service restauration scolaire fera don à l’association de denrées alimentaires encore consommables dans des délais courts. Le projet “halte au gaspi” s’inscrit dans un esprit de développement durable et d’éducation, autour de valeurs citoyennes et humanitaires, afin de permettre l’alimentation quotidienne de personnes démunies et d’éviter le gaspillage.

Un véhicule communal sera mis a disposition des bénévoles des Restos Afin d’effectuer le circuit de récupération des dons alimentaires dans les trois cantines scolaires. Un agent par cantine scolaire à sa charge la gestion physique et administrative de la remise des dons aux Restos du Cœur. Tout au long du processus, et afin d’être retirés, les lots devront être conservés dans le respect de la réglementation en vigueur, et être conformes aux températures de conservation des produits réfrigérés et surgelés.

Au niveau national, cette convention lancée officiellement depuis le 14 juin 2013, a pour objectif de réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici à 2025. Il s’agit d’un engagement collectif de chaque partie prenante de la chaine alimentaire ; la restauration collective étant particulièrement confrontée par cette lutte avec la perte d’innombrables repas terminant leur parcours à la poubelle. Au niveau communal, si le bilan est favorable, la convention pourra être tacitement reconduite pour une période d’un an après le bilan écoulé qui sera réalisé par les deux parties.

Illustration : Un gymnase flambant neuf pour la rentrée.
Un gymnase flambant neuf pour la rentrée.

Durant le confinement, les agents du service des sports n’ont pas chômé. Ils ont effectué des travaux de rénovation de l’intégrali...

Illustration : Défi gagné pour le petit Antoine
Défi gagné pour le petit Antoine

Ce dimanche, c’est avec émotion qu’Yves Michel, le maire et trois de ses adjoints, Marie Perez, Ludovic Fabre et Berna...

Illustration : Sauvons nos palmiers : Il n’est jamais trop tard pour… AGIIR
Sauvons nos palmiers : Il n’est jamais trop tard pour… AGIIR

La ville de Marseillan participe activement à la lutte contre le papillon et le charançon rouge qui sévissent sur toute l...

En direct des réseaux sociaux