Marseillan.fr

Prescription de la modification N°1 du plan local d’urbanisme

Par arrêté du 2019-235, le maire de Marseillan a décidé de prescrire la modification N°1 du plan local d’urbanisme (PLU). Cette modification porte sur les objectifs suivants :

  • Le report de la bande des 100 mètres,
  • La suppression de la mention sur les PRL en zone Net,
  • La modification de la règle de hauteur sur la zone UT de la Baraquette,
  • La correction de la rédaction d’une règle d’implantation en limite séparative en zones UA, UC et UD,
  • La mise en cohérence du règlement du secteur 1AUEa et de ses OAP avec le projet d’aménagement de la future zone économique menée par Sète Agglopôle qui doit permettre l’implantation d’activités agricoles mais aussi d’autres types d’activités,
  • La suppression de l’emplacement réservé n°35 concernant un bassin de rétention.

Il fera l’objet des modalités de concertation suivantes :

  • un affichage en mairie et aux services techniques,
  • une page web dédiée à la modification sur le site ville-marseillan.fr,
  • une information auprès des comités de quartier.

 

Arrêté prescrivant la modification n°1 du plan local d’urbanisme

Illustration : Enquête de satisfaction
Enquête de satisfaction

Au téléphone, dans les services, à l’accueil mairie… Comment êtes-vous reçus lors de vos démarches ou questio...

Illustration : Commémoration du 11 novembre 1918
Commémoration du 11 novembre 1918

Ce lundi, la Ville a célébré l’armistice du 11 novembre 1918 qui mit fin aux combats de la Première Guerre Mondiale. Entrete...

Illustration : Marseillan a été reconnue en état de catastrophe naturelle
Marseillan a été reconnue en état de catastrophe naturelle

A la suite de l’épisode méditerranéen (pluie/inondation) qui a touché le département de l’Hérault les 22 et 23 octobre...

Illustration : Avis aux sinistrés des intempéries du 23 octobre
Avis aux sinistrés des intempéries du 23 octobre

Afin d’évaluer les dégâts liés aux intempéries de ce jour et demander le classement en « catastrophes naturelles », tous les sinis...

En direct des réseaux sociaux