Marseillan.fr

C’est parti pour la construction d’un nouveau bassin de rétention

La ville de Marseillan s’est dotée d’un schéma directeur de gestion des eaux pluviales (SDGEP) sur l’ensemble de son territoire communal.

« Les rejets d’eaux pluviales sont un des éléments majeurs de dégradation de la qualité de l’eau. Le volet littoral et maritime impose des règles permettant d’améliorer la gestion de ces eaux », explique Jean-Claude Aragon, conseiller municipal en charge des travaux et conseiller communautaire.

« La gestion des eaux pluviales de Marseillan se fait par un réseau unitaire dans le centre-ville historique et par un réseau séparatif dans la zone urbaine plus récente.

Le centre-ville draine également plusieurs bassins versants ruraux dont les ruissellements sont collectés par le réseau pluvial.

Lors des fortes pluies, le réseau pluvial sature et les débordements qui s’écoulent sur les voiries suivent la pente naturelle vers le centre historique. Ces volumes d’eau supplémentaires provoquent une saturation et des débordements du réseau unitaire ainsi que la surverse du poste de relèvement cœur de ville qui s’évacue directement et sans traitement dans le port. »

 

Le SDGEP décline 20 actions pour la gestion des eaux pluviales et l’amélioration de la qualité.

Parmi ces 20 actions, 5 sont jugées prioritaires pour leurs efficacités et pour le gain apporté sur le milieu récepteur.

 

La réduction des débordements et des surverses du réseau unitaire, par la réalisation de bassin de traitement / rétention qui interceptent les ruissellements des bassins versants drainés vers le centre-ville.

  • Bassin 1 : Florensac
  • Bassin 2 : Chemin de Fiend
  • Bassin 3 : zone Industrielle

Bassin 1 : Florensac

  •  Fonction

Le bassin a pour fonction de supprimer les débordements induits sur le réseau unitaire du centre-ville et de traiter par décantation les ruissellements du bassin versant rural.

  • Principe d’aménagement

L’avenue de Florensac collecte des ruissellements importants du bassin versant amont. Le réseau pluvial sature pour des pluies de fréquence comprise entre 2 ans à 5 ans ce qui provoque des débordements sur la voirie, dans les habitations riveraines et des débordements du réseau unitaire en aval, dans le port.

Les fossés de l’avenue de Florensac seront connectés sur le bassin 1 pour l’alimenter ainsi que des fossés transversaux destinés à intercepter le reste des apports du bassin versant amont.

Ainsi, toutes les eaux pluviales du bassin versant amont transiteront par le bassin 1.

  • Coût d’investissement

Le coût du bassin 1 est estimé à 767.000 €HT hors coût d’acquisition foncière et de maîtrise d’œuvre. L’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée subventionne cette opération à hauteur de 230 000 euros eu égard à l’impact positif de cet ouvrage sur la qualité des rejets dans la lagune de Thau.

  • Suivis mis en place pour juger de leur efficacité,

Suivi des déversements du PR cœur de ville vers le port et de la pluviométrie (suivi réalisé par la Lyonnaise des eaux pour Sète Agglopole Méditerranée).

Suivi de la qualité à l’exutoire par des campagnes de mesures effectuées 6 fois par an.

  • Entretien – maintenance

Réalisé par les services techniques de la ville de Marseillan. Une sensibilisation des services sur ces aspects est prévue dans le SDGEP.

Ces travaux, qui nécessitent l’évacuation d’environ 30 000m² de terre, sont financés par le maître d’ouvrage Sète Agglopôle Méditerranée grâce à la taxe sur la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (Gemapi).

Viendra ensuite la construction des deux autres bassins.

 

Retrouvez l’intégralité du Schéma stratégique de gestion des eaux pluviales en cliquant ci-dessous

Schéma-stategique-de-gestion-des-eaux-pluviales

Illustration : Enquête de satisfaction
Enquête de satisfaction

Au téléphone, dans les services, à l’accueil mairie… Comment êtes-vous reçus lors de vos démarches ou questio...

Illustration : Commémoration du 11 novembre 1918
Commémoration du 11 novembre 1918

Ce lundi, la Ville a célébré l’armistice du 11 novembre 1918 qui mit fin aux combats de la Première Guerre Mondiale. Entrete...

Illustration : Marseillan a été reconnue en état de catastrophe naturelle
Marseillan a été reconnue en état de catastrophe naturelle

A la suite de l’épisode méditerranéen (pluie/inondation) qui a touché le département de l’Hérault les 22 et 23 octobre...

Illustration : Avis aux sinistrés des intempéries du 23 octobre
Avis aux sinistrés des intempéries du 23 octobre

Afin d’évaluer les dégâts liés aux intempéries de ce jour et demander le classement en « catastrophes naturelles », tous les sinis...

En direct des réseaux sociaux